Cet article date de plus de six ans.

Loi Travail : le recul de Manuel Valls

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Loi Travail : le recul de Manuel Valls
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

François Hollande et Manuel Valls ont présenté ce lundi 14 mars une copie revue et corrigée sur la réforme sur le travail.

L'exécutif recule sur les points les plus contestés de la loi Travail portée par la ministre Myriam El Khomri. Conséquence : le patronat s'indigne. Les appels à manifester cette semaine sont maintenus.

Quel est le principal recul de Manuel Valls sur la loi Travail ? Les indemnités prud'homales. Ce projet n'est plus impératif mais seulement indicatif. Une demande qu'exigeaient les syndicats.

Une loi Travail qui facilitera les embauches

Autre évolution : le compte personnel d'activités comprendra un volet formation. Les jeunes non-qualifiés pourront en bénéficier jusqu'à 40 heures par an. Pour Manuel Valls, la loi Travail facilitera surtout les embauches.

"Les nouveaux droits que nous allons donner aux jeunes, c'est un changement, une révolution pour la jeunesse de notre pays", a affirmé ce lundi soir en direct sur France 2 le Premier ministre.

Nouvelle version présentée le 24 mars

L'autre recul du gouvernement concerne le temps de travail. Le forfait jour ne pourra pas être mis en place dans l'accord majoritaire. Son application deviendra donc difficile dans les petites entreprises où les syndicats sont peu représentés.

Sur les licenciements économiques, le gouvernement renforcera le contrôle du juge. Cette nouvelle version de la loi El Khomri sera présentée en Conseil des ministres le 24 mars prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.