Carburant : la pénurie s'étend

Des opposants à la loi Travail continuent de bloquer des raffineries et des dépôts de carburant dans le nord et l'ouest de la France. Les explications de France 3.

France 3

Dans l'ouest et le nord de la France, des dépôts de carburant sont toujours bloqués par des opposants au projet de réforme du Code du travail. La région du Havre (Seine-Maritime) est l'une des plus touchées par le manque de carburant. "On est en pénurie donc il faut anticiper pour le reste de la semaine", témoigne un homme. Pour éviter de perdre trop de temps, les automobilistes s'entraident : ils signalent les stations-service en rupture de carburant : 20% des stations sont touchées ce lundi 23 mai.

Ruée sur les stations dans le Sud

Le gouvernement promet pourtant qu'il n’y a pas de pénurie : un message qui passe mal du côté d'Amiens (Somme) : "Il n'y a plus rien ici", glisse un homme. À Nantes (Loire-Atlantique), la station-service proche du marché régional a fermé ce week-end, pour pouvoir approvisionner les camions de livraison. Dans le Sud jusqu'ici épargné, les stations-service ont des allures de péages lors de départs en vacances.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station-essence fermée en raison de la pénurie de carburant, à Arras, le 20 mai 2016.
Une station-essence fermée en raison de la pénurie de carburant, à Arras, le 20 mai 2016. (MAXPPP)