Cet article date de plus de quatre ans.

Carburant : autour de Paris, la panique provoque la pénurie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
essence
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après un week-end déjà marqué par des difficultés d'approvisionnement dans les stations-service, la situation risque de ne pas s'améliorer lundi : l'ouest et le nord du pays sont les plus touchés, mais la panne menace d'autres régions.

C'est un ballet incessant de voitures depuis presque une heure. À Issy-les-Moulineaux, en région parisienne, ce dimanche 23 mai, pas de pénurie de carburants. Pourtant, les automobilistes se précipitent à la pompe avec une appréhension : que le mouvement de blocage des raffineries ne finisse par les toucher. "Il paraît qu'il y a de moins en moins de gazole, donc, comme on en a besoin pour aller travailler, on en met avant qu'il n'y en ait plus", explique un conducteur au micro de France 3.

Amiens à sec

Si l'inquiétude génère un début de pénurie près de Paris, à Amiens, c'est bien un blocage des raffineries qui met à sec les stations-service. Désormais, dans la ville, toutes sont fermées. Une course au carburant également engagé dans le Grand Ouest. Nantes subit de plein fouet l'activité réduite de la raffinerie de Donges, où l'arrêt total de la production de carburant sera effectif d'ici mardi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.