Électricité : quid de l'enfouissement des lignes ?

Environ 15 000 foyers sont toujours privés d'électricité ce mardi 29 mars en Bretagne et en Normandie après les intempéries de la veille. Ces coupures relancent le débat sur l'enfouissement des lignes électriques.

France 2

La question se pose après chaque tempête. L'enfouissement de la totalité des lignes électriques est-il indispensable ? C'est en tout cas une solution efficace adoptée par plusieurs pays voisins de la France.

En Allemagne, où le réseau est d'une longueur supérieure, 80% des lignes sont souterraines. Les coupures de courant sont rares et de courte durée.

Hausse des factures inévitable

En France, plus de 40% des lignes sont enfouies sur une longueur totale de plus de 1,3 million de kilomètres. Un pourcentage insuffisant qu'EDF souhaiterait augmenter. Mais l'enfouissement des lignes a un coût.

Enterrer la totalité du réseau pourrait coûter plus de cent milliards d'euros, une somme qui augmenterait inévitablement la facture des particuliers. Entamé durant les années 90, l'enfouissement a pris un retard considérable ces quinze dernières années.

Le JT
Les autres sujets du JT