Cet article date de plus de sept ans.

Des médicaments remboursés en cas d'inefficacité

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les laboratoires pharmaceutiques peuvent désormais rembourser l'Assurance maladie en cas d'échec de certains traitements.

Pour continuer à proposer les traitements les plus en pointe, certains laboratoires proposent désormais à l'Assurance maladie de lui rembourser les médicaments qui ne seraient pas efficaces. "Lorsque le médicament fonctionne, c'est l'Assurance maladie qui le prend en charge et lorsque le médicament ne marche pas, c'est [le laboratoire] Celgene qui rembourse l'Assurance maladie", explique au micro de France 2 Jérôme Garnier, directeur médical de l'antenne française de l'entreprise pharmaceutique américaine Celgene.

Pour l'instant, quatre médicaments concernés

Les États-Unis expérimentent le principe déjà depuis plusieurs années. Le système de santé français, lui, s'y met depuis neuf mois. L'efficacité du médicament est jugée par les médecins. Après un an, si le médicament n'est pas efficace pour le patient, le laboratoire devra rembourser le coût du traitement à l'Assurance maladie. "C'est une initiative vertueuse dans son principe, et qu'on pourrait même appeler responsable ou citoyenne. Je pense que le principe est bon", confie le professeur Thierry Facon.

Quatre médicaments sont pour l'heure concernés par ce type de contrat. Un contrat gagnant-gagnant. D'un côté, l'Assurance maladie est assurée de mieux contrôler ses dépenses et, de l'autre, les laboratoires négocient grâce à ce contrat un prix de vente plus élevé pour leurs médicaments.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.