Cet article date de plus de trois ans.

Initiative : un café, s'il vous plait

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Initiative : un café s'il vous plait
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'initiative de ce 12/13 nous emmène dans un café situé dans un village de la Somme. Sa propriétaire tient beaucoup à la politesse, qui permet d'apaiser les relations. Et ici, ça se paye. 

À Bertrancourt, dans la Somme, voici un petit bistro comme il n'en existe plus beaucoup, avec tous les ingrédients d'avant. La patronne tient le café de son grand-père. Une clientèle d'habitués dans ce village de 200 habitants. Ça n'empêche pas un certain savoir-être, auquel tient Brigitte Dauthieux, parfois surprise quand on passe la commande : "Parfois, ils me disent : 'Un café !'... Ah bon ? Alors je leur dis : 'Quoi ?', alors ils me disent 'S'il te plait, un café'".

Une impolitesse coûte 30 centimes

C'est pour cela que dans le café le plus vieux du canton, elle a instauré cette petite pancarte derrière le comptoir : un café avec une formule de politesse coûte 1,20 euro, contre 1,50 euro sans le précieux sésame. Pas de réel manque à gagner pour la propriétaire ni d'économies pour les clients, c'est plus un jeu ici, dont on parle déjà sur les réseaux sociaux : "On est dans un milieu rural, donc on n'est pas stressés ou pressés comme en ville, donc voilà, le petit s'il vous plait, c'est vraiment rien", juge un client. Depuis quelques semaines, personne n'a encore payé son café au prix fort ici.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Commerce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.