VIDEO. Les patrons font pression pour améliorer la compétitivité

De Carlos Ghosn, le patron de Renault, à celui du Crédit agricole, Jean-Paul Chifflet, plusieurs chefs d'entreprises demandent à l'Etat de baisser le coût du travail, seul moyen selon eux de relancer la croissance et l'emploi.

Francetv info

ECONOMIE - Le patron de Renault, Carlos Ghosn, a lancé un véritable cri d'alarme dans les pages du Figaro, jeudi 27 septembre, pour sauver l'industrie française. Dans la foulée, d'autres grands chefs d'entreprise lui ont emboîté le pas. Tous demandent que le gouvernement favorise la compétitivité. Alors que les chiffres du chômage explosent, que le Mondial de l'automobile de Paris s'ouvre dans un contexte morose pour le secteur ou encore qu'ArcelorMittal annonce la fermeture des deux hauts-fourneaux de Florange, la situation est urgente, selon les patrons. 

Carlos Ghosn, mais aussi Clara Gaymard, présidente de General Electric France, Jean-Claude Debard, le patron de Mitsubishi France ou encore Jean-Paul Chifflet, directeur général du Crédit agricole, ont été interrogés jeudi. Ils demandent entre autres des aménagements sur le temps de travail, une baisse des charges ou encore un assouplissement des règles du travail.

Carlos Ghosn, PDG de Renault, le 11 mai 2012 à Tokyo (Japon).
Carlos Ghosn, PDG de Renault, le 11 mai 2012 à Tokyo (Japon). (FRANCK ROBICHON / MAXPPP)