Vidéo. Philippe Laurent : "Nous craignons de ne plus pouvoir investir suffisamment dans nos territoires"

Le centième Congrès des maires de France s'est ouvert aujourd'hui,  à Paris. Les élus locaux sont déterminés à faire entendre leurs préoccupations et leur revendications. Pour mieux les comprendre, Philippe Laurent, secrétaire général de l'Association des maires de France était l'invité du 22h-minuit. 

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le centième Congrès des maires de France s'est ouvert sous tensions entre l'exécutif et les élus locaux, notamment à cause de l'annonce de la suppression de dotations par le gouvernement. 

"Nous sommes inquiets de ne plus pouvoir fournir le niveau de service que les habitants attendent. Et nous craignons de ne plus pouvoir investir suffisamment dans nos territoires et donc d'abîmer l'attractivité de notre pays", explique Philippe laurent, maire (UDI) de Sceaux et secrétaire général de l'Association des maires de France.

Quelles sont les revendications des maires français? Quelles sont leurs inquiétudes? Pourquoi l'Etat veut-il supprimer la taxe d'habitation? Regardez l'interview de Philippe Laurent dans le 22h-minuit, présentée par Julien Benedetto. 

Philippe laurent, maire (UDI) de Sceaux et secrétaire général de l\'Association des maires de France
Philippe laurent, maire (UDI) de Sceaux et secrétaire général de l'Association des maires de France (FRANCEINFO)