Ambiance tendue entre les maires de France et Édouard Philippe

Édouard Philippe est venu déminer le terrain face aux maires lors de leur Congrès ce mardi 21 novembre, deux jours avant l'intervention d'Emmanuel Macron.

FRANCE 3

Ils arrivent de la France entière, et sont bien déterminés à faire entendre leur colère face à la baisse des dotations de l'Etat. Les maires de France, rassemblés en Congrès porte de Versailles à Paris, ne digèrent pas les coupes budgétaires promis par le gouvernement. Édouard Philippe, le Premier ministre, a fait son entrée dans une ambiance glaciale ce mardi. Même François Baroin, président de l'association des maires de France, a expédié les présentations d'usage.

Le gouvernement tient bon

Pendant plus d'une heure, le Premier ministre s'est attaché à défendre ses réformes. Finalement, ceux qui étaient convaincus avant le discours l'étaient toujours après, et ceux qui espéraient des annonces repartent déçus. Mercredi, Emmanuel Macron recevra une délégation de 1 000 maires à l'Élysée, un premier geste avant de venir s'exprimer devant eux jeudi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe prononce son discours au congrès des maires, à Paris, le 21 novembre 2017.
Le Premier ministre Edouard Philippe prononce son discours au congrès des maires, à Paris, le 21 novembre 2017. (JACQUES DEMARTHON / AFP)