Volkswagen : Royal annonce des "tests aléatoires" sur une centaine de voitures tirées au sort en France

La ministre de l'Ecologie a fait cette annonce, jeudi, à la suite du scandale qui touche le constructeur allemand, qui a triché aux tests antipollution.

La ministre de l\'Ecologie Ségolène Royal à l\'Elysée, à Paris, le 23 septembre 2015.
La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal à l'Elysée, à Paris, le 23 septembre 2015. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE.COM / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a annoncé, jeudi 24 septembre, des "tests aléatoires" sur une centaine de voitures tirées au sort en France, à la suite du scandale Volkswagen. Le groupe allemand est dans la tourmente depuis qu'il a reconnu avoir triché à des tests anti-pollution. 

Ces tests aléatoires seront menés par une commission indépendante. A l'issue d'une table ronde avec des représentants des constructeurs commercialisant des voitures dans l'Hexagone, Ségolène Royal a jugé qu'il fallait "apporter des preuves aux consommateurs" et exigé une "totale transparence".

BMW dément avoir triché aux tests antipollution. Le constructeur allemand haut de gamme a démenti toute manipulation de ses moteurs ou falsification de résultats de tests antipollution et affirmé respecter les normes légales partout, en réponse à un article d'Auto Bild.

  Le patron de Volkswagen pourrait partir avec 28 millions d'euros. C'est le montant de la pension qu'il a accumulée en étant à la tête du constructeur automobile allemand. Martin Winterkorn devrait aussi toucher des indemnités "équivalentes à deux ans de rémunération", soit plusieurs millions de dollars supplémentaires.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #VOLKSWAGEN

22h24 : "Cela me choque. C'est insupportable"

Manuel Valls se dit choqué par les 58 millions d'euros d'indemnités de départ du patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, évincé après le scandale des contrôles antipollution.

19h37 : Ce ne sont pas les mêmes types de contrôle pollution. C'est l'opacité des fumées qui est testée au contrôle technique.

19h59 : @carlier : En théorie, oui, c'est obligatoire. Mais c'est plus compliqué qu'il n'y paraît. Le Monde l'explique très bien : "Pour les véhicules essence, les émissions de quatre gaz sont analysées, mais pas les oxydes d'azotes". Pour le diesel, "les garages ne sont pas obligés de tester les émissions polluantes ou de CO2".

19h33 : Quand on passe un contrôle technique, on mesure la pollution des véhicules, dites-moi si je me trompe ? Alors qui croire ?

19h04 : @anonyme : Quelque 100 voitures qui circulent déjà en France seront tirées au sort. Elles seront testées en situation semi-réelle, probablement sur le circuit d'essai de l'Union technique de l'automobile, du motocycle et du cycle (Utac), à Montlhéry (Essonne). L'Utac est la société privée qui, en France, délivre les homologations aux constructeurs.

18h49 : Contrôle sur 100 véhicules déjà vendus où sortant de l'usine ?

18h58 : @vali : Pour le moment, seul Volkswagen s'est fait pincer. Mais des contrôles vont être menés sur les véhicules des autres constructeurs sous peu. En France, Ségolène Royal prévoit, notamment, des "tests aléatoires" sur une centaine de voitures.

18h48 : Volkswagen est-il seul à avoir triché ? A quand les tests sur les autres marques ?

17h43 : Après la révélation de cette fraude, l'Union européenne demande à ses Etats membres de faire les "enquêtes nécessaires au niveau national".

17h42 : Alors que Volkswagen est dans la tourmente, Emmanuel Macron appelle à "ne pas agiter les peurs" autour du diesel. Pour le ministre de l'Economie, cette fraude n'est pas liée "au principe même du diesel", les derniers moteurs conçus étant, selon lui, "moins émetteurs de particules que beaucoup d'autres moteurs essence".

16h51 : Bonjour, @ecocitoyen. "Les constructeurs ont accepté le test de 100 véhicules tirés au sort", a assuré Ségolène Royal. Elle n'a toutefois pas précisé si ces tests antipollution s'appliqueront qu'à certaines marques. On ne sait donc pas s'ils concerneront aussi les voitures françaises, mais les déclarations de la ministre de l'Ecologie le laissent supposer.

16h33 : Les voitures françaises sont-elles concernées par ces tests ?

16h09 : La ministre de l'Ecologie annonce également que les procédures de contrôle de pollution des automobiles vont être revues, pour se concentrer sur les conditions réelles de conduite. Cette réforme doit être effective avant la fin de l'année, demande Ségolène Royal.

16h05 : Sur BFMTV, la ministre de l'Environnement parle d'une "centaine de véhicules". Des particuliers seront "tirés au sort" et, s'ils donnent leur accord, leur voiture sera testée.

15h44 : Des tests aléatoires seront mis en place sur des voitures en France, annonce Ségolène Royal.

15h31 : Après les accusations de la presse allemande contre BMW, le quotidien espagnol El Pais affirme que plus de 500 000 voitures de la marque Seat, fabriquées en Espagne, ont été équipées de moteurs truqués pour leur permettre de passer les tests antipollution. Seat est une filiale du groupe Volkswagen.

13h31 : BMW, de son côté, dément les informations d'Auto Bild, et va demander des précisions à l'ONG qui a réalisé les tests l'incriminant : "Il n'y a aucune différence dans le traitement des gaz d'échappement, que la voiture soit sur le banc de test ou sur la route", assure la compagnie. Son action a chuté de 6,33%, ce matin, à la Bourse de Francfort.

13h27 : Volkswagen va-t-il entraîner d'autres constructeurs dans sa chute ? L'hebdomadaire allemand Auto Bild assure qu'un modèle de BMW, la BMW X3 xDrive, émet 11 fois plus de gaz polluants que la norme européenne, même si le journal reconnaît ne pas savoir si le constructeur allemand a lui aussi triché pour passer les tests.

12h03 : Grosse tourmente pour Volkswagen. Mais que le constructeur se rassure, note le blog Déjà Vu : Ford a réussi à se sortir de deux scandales.

11h52 : Dans ses publicités, Volkswagen vantait son honnêteté et la qualité écologique de ses véhicules. Mais elles font sourire aujourd'hui, à l'aune du scandale.





11h26 : Le scandale se généralise. Selon El Pais (en espagnol), Seat a équipé 500 000 véhicules avec les moteurs diesel EA189, concernés par le trucage des contrôles antipollution.

10h50 : Selon le Guardian, qui accuse la France et ses voisins d'hypocrisie, les anciens tests de pollution minimisent de 14% les émissions mondiales de dioxyde de carbone.

10h59 : Le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne réclament une enquête après les révélations sur les trucages de Volkswagen. Or, selon le Guardian (en anglais), ces trois pays ont justement fait du lobbying auprès de la Commission européenne pour conserver les anciens tests de pollution, moins rigoureux.

10h16 : Le vice-président de la région Ile-de-France crie à la "tromperie". Il entend saisir la justice après le scandale Volkswagen, accusant d'autres constructeurs d'avoir fait la même chose.

09h28 : "S'ils mentent à leurs enfants, imaginez ce qu'ils vous raconteront quant ils essaieront de vous vendre leur voiture." Cette publicité Volkswagen prend un tour bien plus ironique avec le scandale des tests antipollution. Francetv info a demandé des explications au constructeur.



(DDB / VOLKSWAGEN)

08h53 : Sur fond de scandale chez Volkswagen, Emmanuelle Cosse, la tête de liste EELV aux régionales en Ile-de-France, souhaite "une interdiction du diesel dans l'ensemble du pays d'ici 2025". C'est ce qu'elle a déclaré hier soir, lors d'un meeting de campagne. #REGIONALES

07h14 : Le scandale sur les contrôles antipollution fait les gros titres du Parisien-Aujourd'hui en France. Le quotidien s'intéresse à Drew Kodjak, le directeur de l'ONG à l'origine des révélations.





07h04 : Bonjour @Signez d'un pseudo : la retraite de Martin Winterkorn devrait s'élever à 32 millions de dollars (28,6 millions d'euros), comme l'indique un rapport repris par Bloomberg (en anglais). Par ailleurs, le patron de Volkswagen pourrait aussi toucher des indemnités "équivalentes à deux ans de rémunération", soit plusieurs millions de dollars supplémentaires. Cela dépendra de si le groupe le considère comme responsable du scandale.

07h01 : Le patron du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn, démissionne. Avec un parachute doré de combien de millions d'euros ?

06h19 : Le scandale des contrôles antipollution truqués prend chaque jour plus d'ampleur chez Volkswagen. La preuve avec ces infographies de Mathieu Dehlinger, qui montrent bien les conséquences d'une telle affaire pour le constructeur.