Guerre en Ukraine : automobilistes, pêcheurs, agents immobiliers… L'impact de la crise sur les Français

Publié
Guerre en Ukraine : automobilistes, pêcheurs, agents immobiliers… L'impact de la crise sur les Français
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Bigard, P.-L.Monnier, O.Martin, J.Coulais, V.Lucas, A.Guillerot Malik, J.-P.Rivalain, H.Smague, N.Murviedro - France 2
France Télévisions

Les particuliers, mais également plusieurs secteurs de l’économie, craignent l’asphyxie avec la hausse des prix dû à la guerre en Ukraine. 

15 centimes de moins par litre à la pompe, à partir du 1er avril. La nouvelle est diversement accueillie par les automobilistes. "C'est un bon début, mais ce ne sera jamais assez", estime l'un d'eux. Le coup de pouce bénéficiera également aux pêcheurs. Le litre de carburant a pour eux doublé, passant de 60 centimes à 1,20 euro. La hausse des prix se répercute déjà sur les prix de vente du poisson. Sur un marché de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), la sole est "huit euros plus chère" que l'année précédente, confie une commerçante.

Le secteur de l'immobilier préoccupé

L'immobilier commence également à s'inquiéter. Les Français deviendraient plus frileux quant à leurs projets d'achat. "Ils prennent des crédits sur 25 ans, et c'est long. Ils ont besoin de pouvoir se projeter dans trois mois, dans quatre mois, dans un an", analyse Minja Vidic, président de Indivis Immobilier. Selon un cabinet d'experts, la guerre en Ukraine risque amputer la croissance française de près d'un point.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.