Carburants : ces communes qui aident leurs habitants

Alors que le gouvernement augmente les taxes sur le carburant, plusieurs communes aident leurs administrés les plus modestes à prendre la voiture.

France 3

En tant qu’auxiliaire de vie sociale, il est nécessaire de multiplier les kilomètres. La raison : il faut se rendre directement dans les domiciles des personnes dont on s’occupe. Plusieurs pleins par mois sont nécessaires et il n’est pas toujours facile de les payer. La mairie de Castres (Tarn) fournit une aide à certains de ses administrés d’un montant de 35 euros par mois.

Une commune prête à créer une aide de 50 euros par mois

Près de Saint-Etienne (Loire), la municipalité de Roche-la-Molière (Loire) veut créer une "aide carburant mensuel" allant jusqu’à 50 euros par mois. Une façon de compenser l’augmentation des taxes sur les carburants pour les salariés les plus modestes. "Ça s’adresse aux gens qui vont travailler en voiture parce qu’ils n’ont pas le choix, qui gagnent le Smic et où il n’y a pas de transports en commun, énumère Éric Berlivet, maire de Roche-la-Molière (DVD). C’est un coup de pouce pour encourager les gens qui sont au salaire minimum." Ce dispositif sera mis en place pour une durée de six mois à partir du premier janvier 2019. La condition : que la préfecture donne son accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Un automobiliste s\'apprête à faire le plein dans une station-service de Lille.
 Un automobiliste s'apprête à faire le plein dans une station-service de Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)