VIDEO. Varin : la fermeture du site d'Aulnay est "nécessaire"

Juste avant la tenue du CCE, le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a réaffirmé la nécessité du plan social.

Francetv info

PSA - Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a réaffirmé jeudi 25 octobre, peu avant la tenue d'un comité central d'entreprise (CCE), que le plan de restructuration du groupe automobile (prévoyant 8 000 suppressions de postes) était "nécessaire".

Interrogé sur la possibilité de sauver l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dont l'arrêt d'activité est programmée pour 2014, Phlippe Varin a répondu : "La fermeture d'Aulnay doit se passer." Le président du directoire a redit qu'il voulait réduire "l'impact social de ce plan, soit par des plans de reclassement interne, soit par le traitement des salariés les plus défavorisés, soit des mesures de revitalisation. Le reste se fera par des départs volontaires", a-t-il dit.

Mais le gouvernement veut que le groupe aille plus loin. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a demandé cette semaine une "réduction de l'impact social" qui "doit se chiffrer en centaines d'emplois préservés", d'autant plus que l'Etat va apporter une garantie de 7 milliards d'euros à la banque de PSA.

Philippe Varin, le 24 octobre 2012.
Philippe Varin, le 24 octobre 2012. (ERIC PIERMONT / AFP)