Soutien financier, moteur à hydrogène, biocarburants innovants... Emmanuel Macron annonce une série de mesures pour promouvoir l'avion "zéro émission"

Quelque 200 millions d'euros seront notamment investis pour développer les biocarburants innovants. Ces carburants durables sont utilisés en complément du kérosène dans les avions actuels mais leur production reste balbutiante.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le président Emmanuel Macron à l'usine Safran à Villaroche (Seine-et-Marne), le 16 juin 2023. (GONZALO FUENTES / POOL / AFP)

"Les François doivent être les champions de l'avion ultra-sobre." Emmanuel Macron a annoncé, vendredi 16 juin, une série de mesures pour développer l'avion "zéro émission", lors d'une visite chez le motoriste aéronautique Safran à Villaroche (Seine-et-Marne)Parmi elles, le triplement du soutien de l'Etat au Conseil pour la recherche aéronautique civile avec 300 millions d'euros par an entre 2024 et 2030.

Emmanuel Macron a également promis une enveloppe de 50 millions d'euros en faveur des "acteurs émergents" et des "start-up" pour "développer les petits avions hybrides, électriques ou à hydrogène". Enfin, 200 millions d'euros seront investis pour développer les biocarburants innovants. Produits à partir d'huiles usagées, résidus de bois ou algues, les carburants durables sont utilisables en complément du kérosène dans les avions actuels, mais leur production reste balbutiante.

>> Aéronautique : premier vol d'essai d'un avion à hydrogène

Une usine de carburants durables, BioTJET, portée par la société Elyse Energy, va notamment "s'ouvrir à Lacq [Pyrénées-Atlantiques] dans une région qui connaît bien l'énergie" et "créer 700 emplois directs", soit 100 sur le site et 600 sur tous les acteurs du recyclage, a affirmé le chef de l'Etat.

Les enjeux de la décarbonation sont énormes dans le secteur aérien, de nouveau en plein boom après un effondrement de son activité durant la pandémie de Covid-19 et qui représente 3 à 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.