Cet article date de plus de huit ans.

À la découverte des anciennes cités horlogères dans le Doubs

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
À la découverte des anciennes cités horlogères dans le Doubs
À la découverte des anciennes cités horlogères dans le Doubs À la découverte des anciennes cités horlogères dans le Doubs (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Au début du XXe siècle, Maîche était la capitale mondiale de l'horlogerie, où les Suisses venaient en nombre travailler.

C'est comme si le temps s'était figé dans cet atelier d'horlogerie centenaire de Maîche (Doubs). Ici les machines n'ont pas bougé depuis que la famille Roch s'est installée au début du XXe siècle, quand elle fournissait les machines aux professionnels de l'horlogerie.

À l'époque, Maîche et sa voisine Charquemont étaient les centres névralgiques du secteur. "On peut dire que les montres du monde entier étaient faites ici", rappelle José Sorribes, passionné d'histoire locale. Partout, des usines ont vu le jour à cette période prospère, où travaillait la quasi-totalité de la population.

Une forte population d'origine suisse

Michel Simonin, ancien horloger, se souvient ainsi que "dans les rues de Maîche, à 13h30, c'était les embouteillages, parce qu'il y avait des grosses usines encore dans le secteur, qui employaient tous entre 50 et 100 ouvriers". Il se rappelle notamment "de grandes familles suisses, dont les descendants vivent là actuellement, qui venaient travailler ici." Au point que beaucoup d'écoliers de la commune parlaient allemand en classe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.