Hautes-Alpes : découverte des grimpeurs de la cascade de glace d'Aiguilles

En cette première semaine de vacances de Noël, au lieu de skier, France 3 vous propose de grimper sur la glace. Une activité qui a du succès dans les Hautes-Alpes.

Cette vidéo n'est plus disponible

Sur la roche d'Aiguilles (Hautes-Alpes), l'eau s'est figée laissant place à une structure de glace. Un cadeau givré juste avant Noël. "On se fait plaisir et c'est un petit peu un combat contre soi-même, contre la peur et contre la glace", explique Jacques, grimpeur. La glace est une matière surprenante et onirique qui ne lasse pas Guillaume Vallot.

Un joyau de glace artificiel

Ce passionné défie des centaines de cascades à travers le monde et rien n'y fait, il reste fasciné. "Il y a tout ce que la nature va créer avec les phénomènes de cristallisation de gel et c'est tout le temps différent", explique le glaciériste. Orienté nord et formé sur une paroi naturelle, ce joyau de glace est pourtant artificiel. Il est alimenté par de l'eau pulvérisée au moyen de jets. C'est ce qui fait toute l'originalité de ce site. Pas besoin de marches d'approche, le plaisir pour tous les niveaux est à portée de crampon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Will Gadd, un grimpeur canadien spécialiste des cascades de glace, a escaladé l\'une des trois cascades des chutes du Niagara en partie gelées, le 27 janvier 2015.
Will Gadd, un grimpeur canadien spécialiste des cascades de glace, a escaladé l'une des trois cascades des chutes du Niagara en partie gelées, le 27 janvier 2015. (BOB KOSHINSKI / YOUTUBE)