Cet article date de plus de dix ans.

Un médecin britannique serait papa de... 600 enfants

Bertold Wiesner, mort en 1972, avait fondé une clinique londonienne spécialisée dans la fertilité, révèle le journal "The Daily Mail". Il aurait inséminé avec son sperme des centaines de femmes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un médecin britannique, mort en 1972, serait le père biologique de centaines d'enfants, révèle le "Daily Mail", le 8 avril 2012.  (PHIL ASHLEY / GETTY IMAGES)

Qui dit mieux ? Un scientifique britannique, mort en 1972, aurait engendré pas moins de 600 têtes blondes, révèle un article du Daily Mail (en anglais) publié dimanche 8 avril. Et l'histoire est à dormir debout. Bertold Wiesner était en effet le fondateur d'une clinique spécialisée dans la fertilité, à Londres, dans les années 1940. Le médecin et sa femme auraient ainsi inséminé des centaines de femmes, les aidant à avoir des enfants. Plus de 1500 seraient nés grâce à eux. Et pour cela, Bertold Wiesner donnait visiblement lui-même de sa personne, en tout cas de son sperme. 

Les liens ont été découverts récemment, en raison des doutes de certains enfants biologiques du docteur, dont le réalisateur canadien Barry Stevens. Ce dernier a enquêté sur la clinique avant de découvrir l'incroyable histoire. Il revendique 1000 demi-frères ou sœurs. Et les photos publiées par le Daily Mail montrent des ressemblances frappantes entre certains des enfants biologiques. 

En 2007, des tests ADN ont validé cette thèse : sur 18 personnes conçues entre 1943 et 1962 dans la clinique londonienne, deux tiers ont pour père biologique Bertold Wiesner. C'est en généralisant ces chiffres à tous les enfants conçus dans l'établissement que l'on estime que le médecin est le père biologique de 300 à 600 enfants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.