Cet article date de plus de huit ans.

Etats-Unis : la CIA reconnaît l'existence de la zone 51, dans le Nevada

Ce périmètre militaire ne serait néanmoins pas un lieu où ont été autopsiés des corps d'extraterrestres. Il servait essentiellement à surveiller l'Union soviétique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le terrain de la zone 51 vue depuis la "Extraterrestrial Highway", dans le Nevada (sud-ouest des Etats-Unis). (CAPTURE GOOGLE MAPS)

Entourée de mystère, la Zone 51, au Nevada, nourrit les fantasmes depuis plusieurs années. Des documents de la CIA viennent confirmer son existence mais entaillent le mythe, selon CNN, vendredi 16 août.

Selon les documents, la Zone 51 ne serait pas un lieu où étaient décortiqués les corps de mystérieux êtres venus d'ailleurs. Non, le gouvernement y menait des tests pour des programmes de surveillance aérienne. Le programme U-2 visait notamment à espionner l'Union soviétique.

Ces documents ont été publiés en réponse à la demande de Jeffrey T. Richelson, de l'association Archive de la sécurité nationale, au nom du Freedom of Information Act, la loi pour la liberté d'information. Comme le souligne CNN, le secret de la base n'était pas très bien gardé. Une simple recherche sur Google Maps permet de la localiser.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bizarre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.