Cet article date de plus de dix ans.

32 000 ans après, des chercheurs ressuscitent une plante

Des scientifiques russes lui ont redonné vie à partir de graines enfouies sous les glaces par des écureuils. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des écureuils terrestres d'Arctique ont permis la conservation des graines, dont ils se nourrissaient.  (PAUL STOVER / GETTY IMAGES )

C'est la rencontre entre Jurassic Park et L'Age de glace. Il y a près de 32 000 ans, des écureuils ont mis de côté des provisions, dont les graines d'une plante à fleurs blanches : la Silene stenophylla. A partir de ces semences, restées depuis prisonnières des glaces sibériennes, une équipe de chercheurs russes a fait renaître le végétal, relate mardi 21 février The Guardian.

Il s'agit de la plus vieille plante régénérée à ce jour. Certes, elle pousse encore naturellement dans la région, mais la prouesse est de taille. Grâce à la conservation exceptionnelle des graines dans le pergélisol, une couche de glace de plusieurs centaines de mètres de profondeur, les chercheurs ont pu "réveiller" Silene stenophylla

Pour ce faire, ils ont "prélevé des tissus placentaires sur trois fruits immatures, qu'ils ont réussi à faire croître pour obtenir des pousses qu'ils ont pu planter pour les faire grandir, en laboratoire", rapporte Sciences et Avenir. Un an plus tard, les plantes adultes ont donné des fleurs qui ont  été pollinisées avec du pollen découvert à côté des graines et qui ont ainsi donné des fruits."  Résultat de l'opération : les plantes ressuscitées par les chercheurs correspondent bien à la version archaïque de Silene stenophylla

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Découverte

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.