Cet article date de plus de neuf ans.

Attentat de Benghazi en 2012 : un suspect interpellé en Libye

L'homme est suspecté d'être l'un des responsables de l'attentat perpétré le 11 septembre 2012 contre la mission diplomatique américaine de Benghazi. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Un homme armé devant le consulat américain en feu, à Benghazi (Libye), le 11 septembre 2012. (AFP)

Il s'appelle Ahmed Abou Khattala. Les Etats-Unis ont annoncé, mardi 17 juin, l'arrestation de l'un des responsables présumés de l'attaque meurtrière perpétrée contre la mission diplomatique américaine de Benghazi en Libye, le 11 septembre 2012, qui avait provoqué une vive polémique à Washington. Le suspect a été arrêté dimanche en Libye, lors d'un raid des forces américaines, qui travaillaient en lien étroit avec des agents du FBI.

Il est actuellement détenu "dans un endroit sûr, en dehors de la Libye", et en cours de transfèrement vers les Etats-Unis, selon le Pentagone. "Il comparaîtra devant la justice où il devra répondre de ses actes", a prévenu le secrétaire d'Etat américain, John Kerry. Le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, a précisé que le raid "n'a fait aucune victime civile". "Avec cette opération, les Etats-unis ont une nouvelle fois démontré qu'ils feraient tout leur possible pour que justice soit rendue lorsque l'on s'en prend à des Américains", a réagi Barack Obama en personne.

L'attaque de Benghazi, qui avait coûté la vie à l'ambassadeur américain Christopher Stevens ainsi qu'à trois autres agents, avait déclenché une tempête politique aux Etats-Unis, les républicains accusant la Maison Blanche d'avoir cherché à étouffer le caractère terroriste de l'attaque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.