Les orangs-outans, premières victimes de l'huile de palme

La culture de l'huile de palme contribue à la déforestation et donc au déclin de certaines espèces. La Fondation mondiale pour la nature (WWF) dresse un bilan alarmant sur la disparition des orangs-outans en Asie.

FRANCE 3

C'est l'un de nos cousins les plus proches. Autrefois réparti dans toute l'Asie du Sud-est, l'orang-outan ne vit plus que sur les iles de Sumatra (Indonésie) et Bornéo (Malaisie). Si rien ne change, c'est une espèce qui aura probablement bientôt disparu et que l'on ne pourra plus observer que derrière des vitres des zoos.

L'huile de palme a explosé ces dernières années

La vidéo d'un orang-outan qui essaie de repousser une pelleteuse a marqué les esprits, symbole de la destruction de leur habitat. On rase leur forêt pour replanter des palmiers et en extraire l'huile de palme. La production a explosé ces vingt dernières années. On l'a consomme sans toujours le savoir dans le diesel par exemple. L'huile de palme se retrouve dans près d'un tiers des produits alimentaires ou cosmétiques. Malgré la prise de conscience, on n'a jamais autant consommé d'huile de palme qu'aujourd'hui. Et cette espèce, comme beaucoup d'autres, n'est plus qu'à un pas de l'extinction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration. L\'organisation britannique \"Intenational animal rescue\" a mis en ligne le 5 juin 2018 la vidéo d’un orang-outan qui tente de défendre sa forêt d\'un bulldozer.
Photo d'illustration. L'organisation britannique "Intenational animal rescue" a mis en ligne le 5 juin 2018 la vidéo d’un orang-outan qui tente de défendre sa forêt d'un bulldozer. (AFP)