Cet article date de plus de neuf ans.

Adoption et couple homosexuel : une première judiciaire

Publié
Durée de la vidéo : 50 min
Ce replay n'est plus disponible.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

En France, cette première judiciaire depuis la promulgation de la loi sur le "mariage pour tous". Le tribunal de Versailles a refusé à une femme d'adopter l'enfant de sa conjointe car le bébé a été conçu illégalement, grâce à une PMA à l'étranger.

Pour le tribunal de Versailles, une femme homosexuelle ne peut pas adopter l'enfant de sa conjointe. Déception et colère du couple qui souhaite rester discret.

C'est une décision injuste. S'il arrive quelque chose à sa maman biologique, comme je ne suis rien au regard de la loi bien que je l'élève, le risque est qu'on me le retire.

Contrairement à un enfant élevé avec deux parents, cet enfant ne pourra pas être protégé de la même manière. Ce jugement est à l'inverse de l'esprit de la loi qui a été votée en mai 2013 qui a ouvert le mariage et l'adoption aux couples de même sexe.

Le motif invoqué est qu'il a été conçu à l'étranger via une PMA. Selon le tribunal de versailles, Cette procédure est une fraude à la loi. Une décision qui satisfait les militants antiadoption.

Elles auraient dû faire leur enfant s'une autre façon. IL faut une procréation biologique pour que l'adoption soit possible dans la loi.

Dans d'autres villes, ce type de décison a été annulé. On en peut pas aller contre cette situation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.