Désintox. Non, Elon Musk n'a pas censuré Anne Sophie Lapix sur Twitter.

Publié
Article rédigé par Désintox - Arte
France Télévisions
En début de semaine dernière, France 2 a diffusé une interview du milliardaire Elon Musk par Anne Sophie Lapix. Depuis, des publications virales affirment sur les réseaux que le compte Twitter de la présentatrice du 20 heures a été fermé par le patron de twitter, en représailles.

D'où vient l'intox ? 

En début de semaine dernière, France 2 a diffusé une interview du milliardaire Elon Musk par Anne Sophie Lapix. Depuis, des publications virales affirment sur les réseaux que le compte Twitter de la présentatrice du 20 heures a été fermé par le patron de twitter, en représailles. 

Le polémiste d’extrême droite Jean Messiha écrivait par exemple, dans un tweet rédigé en « franglais » : «Je t’aime @elonmusk ! Merci d’avoir fait sauter le compte d’Anne-Sophie Lapix (@aslapix). Cette gaucho « progressiste » vous demandait de censurer tous les comptes nationaux et patriotes.»

La journaliste avait voulu faire réagir Elon Musk aux publications très violentes sur Twitter après le naufrage d’un bateau de migrants en Méditerranée le 14 juin, et à l'absence de censure. L’entrepreneur américain lui avait alors rétorqué : « Si vous n’aimez pas quelque chose et vous le censurez, tôt ou tard, ce sera vous qui serez censuré à votre tour.» A croire les spéculations de certains twittos, Musk aurait mis sa menace à exécution. 

Pourquoi c'est faux ?

Le compte d'Anne Sophie Lapix a bien été désactivé mais c’était il y a déjà plusieurs années. Sollicitée par CheckNews, elle qualifie de « fake news» cette supposée «fermeture liée à l’interview de Musk» et confirme avoir «fermé ce compte il y a trois ans». La présentatrice avait même expliqué à l'époque au Parisien les raisons de son choix. Elle racontait alors avoir été la cible d’« un torrent de bouses sur les réseaux sociaux» suite à l 'interview du Premier ministre Edouard Philippe, aux prémices de la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19. 

Depuis, le nom du compte avait semble-t-il été récupéré par un internaute lambda. N'ayant rien à voir avec la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.