Une majorité de Français favorable au droit de vote des étrangers

Le nombre de Français opposés à cette mesure est cependant en augmentation.

Lors d\'un référendum symbolique sur le droit de vote des étrangers, en mars 2006, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
Lors d'un référendum symbolique sur le droit de vote des étrangers, en mars 2006, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). (JOEL SAGET / AFP)

Les partisans de l'extension du droit de vote aux étrangers extra-européens aux élections locales peuvent se réjouir : une majorité de Français y demeure favorable. Selon un sondage Harris Interactive* pour La Lettre de la citoyenneté, publié mardi 28 mai, 36% des personnes interrogées se déclarent "plutôt favorables" et 18% se disent "très favorables" à cet engagement de campagne de François Hollande. Soit un total de 54% de personnes favorables. 

Cette proportion est cependant en recul de cinq points par rapport à 2011. A l'inverse, les personnes opposées à cette proposition sont plus nombreuses (42% cette année, contre 39% en 2011).Ce dernier sondage vient contredire deux autres enquêtes publiées en septembre 2012 : respectivement 61% et 63% des Français se déclaraient alors contre cette mesure, selon les instituts Ifop et CSA.

Lors de sa conférence de presse du 16 mai, le président François Hollande s'est engagé à présenter, après les élections municipales de 2014, un texte au Parlement autorisant le droit de vote aux élections municipales et européennes pour tous les étrangers résidant en France.

*Sondage réalisé par téléphone du 17 au 20 mai auprès d'un échantillon de 979 personnes représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas.