Cet article date de plus de six ans.

Succès fulgurant pour Pokémon Go, nouvelle génération de jeux vidéos

Pokémon Go, le jeu Nintendo gratuit sur smartphones connaît un énorme succès. L'application a déjà été téléchargée plus de sept millions de fois. Pokémon Go, le jeu Nintendo gratuit sur smartphones connaît un énorme succès. Elle oblige l'utilisateur à se déplacer physiquement pour attraper des Pokémons.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le jeu gratuit Pokémon Go repose sur la réalité augmentée © MaxPPP)

Pokémon Go du nom de l’application gratuite lancée par Nintendo connaît un succès fulgurant sur les mobiles. Les téléchargements auraient dépassé ceux de l’application de rencontres Tinder après une semaine d’existence selon la société d’analyse de données SimilarWeb. Ce qui fait de Pokémon Go le jeu le plus rentable sur les plateformes de téléchargement d'applications. 

L’application est sortie le 7 juillet dernier aux Etats-Unis, en Asie, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle n’est pas encore sortie en Europe.

Attrapez-les tous dans votre quartier

L’application permet à l’utilisateur de capturer des Pokémons, des petites créatures fantastiques créées il y a vingt ans, en 1996. Pendant que l’utilisateur se promène dans la rue, des Pokémons apparaissent sur son parcours. Plus l’utilisateur "attrape" de Pokémon plus il augmente son statut de "dresseur de Pokémon".

"Au lieu d’utiliser une console attitrée, on peut utiliser son smartphone et la géolocalisation avec le GPS ", a expliqué sur France Info Florent Gorges, co-fondateur des éditions Pix’n love, spécialisées dans les jeux vidéo et auteur de l’histoire de Nintendo en trois volumes.

L'application marche tellement bien en Australie, que le département de la justice de la Nouvelle-Galle du Sud a tweeté pour prévenir qu'il était interdit de venir "chasser" le Pokémon dans ses locaux.

Une polémique sur l’utilisation des données

L’application de Nintendo est accusée d’utiliser les données personnelles des comptes Google. Selon Florent Gorges, cela provient "des moyens détournés " utilisés pour télécharger l’application qui n’est pas encore sortie en Europe. Le co-fondateur des éditions Pix’n love estime que Nintendo va s’occuper très vite de ces problèmes de confidentialité pour "garder une image extrêmement propre d’eux-mêmes ". L’action du groupe Nintendo a augmenté de 25 % ce lundi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.