États-Unis : en Californie, de plus en plus de sans-abri vivent dans leurs voitures

En Californie, aux États-Unis, de nombreux sans domicile fixe n'arrivent pas à se loger à cause des prix de location trop élevés. Beaucoup n'ont d'autres choix que de dormir dans leur voiture ou dans des véhicules de location. Certaines communes ouvrent des parkings gratuits où ils peuvent passer la nuit.

FRANCE 2

C'est le peuple des parkings. La Californie compte la moitié des sans-abris des États-Unis. Devant une bibliothèque à San Diego, chaque voiture est en fait une maison. Des sans-abris travaillent et ne peuvent pourtant pas se loger, comme Gregg Simons, 20 ans, livreur. "Un studio d'une pièce avec un évier et des w.c., c'est 1 200 dollars. Et je gagne un peu moins de 1 100 dollars au maximum", explique-t-il. S'il reste, c'est que le temps est clément en Californie. Sa voiture roule peu, car l'essence est chère.

Habiter dans un van à 300 dollars par mois

À San Diego comme à Los Angeles, ces voitures habitées ne sont pas les bienvenues. Gary Harris est un ancien sans-abri qui possède 13 camionnettes garées à Venice Beach. Il loue chacun de ses vans 300 dollars par mois. Une seule règle : le parking autour doit rester propre. Seul Gary a les clés de contact des camionnettes. Le parking n'est pas payant, mais réglementé par la ville : il faut changer les vans de place tous les trois jours, sous peine qu'ils partent à la fourrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
États-Unis : en Californie, de plus en plus de sans-abri vivent dans leurs voitures
États-Unis : en Californie, de plus en plus de sans-abri vivent dans leurs voitures (FRANCE 2)