Emotion à Malakoff, après la mort de Monique, SDF depuis 30 ans

Alors que la campagne du SAMU social reprend, la mort d’une femme SDF, figure à Malakoff, a provoqué » l’émotion.

La nouvelle campagne d’hiver du SAMU social cible en priorité cette année les femmes sans domicile fixe. En 10 ans, on a d’ailleurs assisté à un bond de 66 %. À Malakoff, une femme qui mendiait dans le métro à la station Malakoff-Plateau de Vanves est décédée la semaine passée. Vive émotion dans la ville. Elle avait 62 ans, et aujourd’hui, beaucoup de passants témoignent : « Je la voyais plusieurs fois par semaine. Ça me fait quelque chose, c’était une figure de Vanves », raconte l’un d’entre eux. « Elle avait toujours le sourire, était toujours de bonne humeur », détaille un autre.

Depuis 30 ans dans la rue

Surnommée « Momo » par ses proches, elle logeait depuis 20 ans dans divers hébergements sociaux et vivait de mendicité. Le fleuriste du métro était son voisin et décrit une femme avec « beaucoup de caractère » et « forte ». Décédée d’un malaise cardiaque, la mairie n’a pu retrouver ses huit enfants placés à leur naissance. Elle prendra en charge les obsèques.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2016, 5 400 femmes sans-abri ont appelé le Samu, soit une hausse de 66 % en 10 ans (Illustration).
En 2016, 5 400 femmes sans-abri ont appelé le Samu, soit une hausse de 66 % en 10 ans (Illustration). (MAXPPP)