Cet article date de plus de huit ans.

Radars automatiques : près de 10.000 PV perdus et majorés

En 2009, près de 10.000 procès-verbaux pour des infractions constatées par radars automatiques auraient été perdus. Résultat, les automobilistes concernés ont reçu une amende majorée, alors qu'ils n'avaient jamais reçu la contravention initiale.
Article rédigé par Laetitia de Germon
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Radars automatiques : près de 10.000 PV perdus © REUTERS/Eric Gaillard)

En juin 2009, 9.938 PV automobilistes ont été flashés par des radars automatiques. Pourtant, ces contrevenants n’ont jamais reçu leurs amendes et pour cause, les PV auraient été perdus. Les automobilistes concernés n’ont donc jamais été prévenu de leur infraction par le biais de l'avis initial permettant de payer l'amende minorée.

Bien que perdu, les procès-verbaux ont tout de même été enregistrés et c’est ainsi que les 9.938 automobilistes ont reçu une amende majorée (375 € pour une contravention de 4e classe, au lieu de 90 euros à l’origine).

"Les radars en France sont quasi infaillibles et la probabilité de recevoir l’amende est forte. Malheureusement, dans ce type de situation, 10.000 PV ont disparu et, ce qui paraît fou, c’est qu’on a envoyé aux gens des amendes majorées ", explique Pierre Chasseray, président de l’association 40 millions d’automobilistes.

Remboursement ou amnistie ?

Le Centre National de Traitement de Rennes a mis plusieurs mois avant de s’apercevoir du problème et toutes les majorations n'ont pas été annulées. L'association 40 millions d'automobilistes demande à ce que les automobilistes concernés et ayant déjà réglé la somme de 375 € soient remboursés de la différence entre l'amende majorée et l'amende minorée.

"Nous allons faire cahier de doléances, et j’invite tous les automobilistes victimes à se rapprocher de notre association. Il faut requalifier l’infraction et rembourser les gens qui ont payé, et pour ceux qui n’ont pas payé renvoyer un courrier au tarif de l’amende minoré ", insiste Pierre Chasseray.

Le président de l’assocation 40 millions d’automobilistes se demande même jusqu’à quel niveau, "on ne pourrait pas tout simplement faire une sorte d’amnistie ".

PV perdus et majoré : "Il faut rembourser les gens qui ont payé", estime Pierre Chasseray, président de l’assocation 40 millions d’automobilistes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.