Initiatives : un emploi après la prison

Quelque 80 000 personnes sortent chaque année de prison. Retrouver une vie normale, un toit et un travail est une priorité. Pour la première fois depuis plus de cinq ans, la maison d'arrêt d'Amiens (Somme) vient d'organiser un "job dating" pour permettre aux détenus de préparer leur sortie.

France 3

Sullivan a une vingtaine d'années. Dans cinq mois, il sortira de prison. Il faut commencer à penser à l'après-détention. En se rendant à ce forum, Sullivan espérait trouver un emploi de peintre en bâtiment, mais au fil des entretiens, d'autres opportunités s'offrent à lui. Au total, sept associations sont représentées. Elles proposent des contrats à durée déterminée d'insertion (CDDI) d'une durée de 4 mois à 2 ans, le temps de surmonter certains obstacles récurrents.

Limiter les risques de récidive

Parallèlement à ce forum, d'autres actions sont mises en place à la maison d'arrêt, avec pour seul objectif que les détenus remettent le pied à l'étrier. Sur 62 détenus inscrits à ce forum, 46 ont répondu présent, la plupart avec des projets bien ficelés. Sachant que les risques de récidive sont concentrés dans les premiers mois après la libération et que la clé principale est l'insertion professionnelle, la maison d'arrêt d'Amiens (Somme) prévoit de refaire rapidement un forum de l'emploi, couplé cette fois avec la formation professionnelle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un détenu dans sa cellule
Un détenu dans sa cellule (DOMINIQUE FAGET / AFP)