Cet article date de plus d'un an.

Passeport et carte d'identité : vers une prise de rendez-vous plus rapide

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Passeport et carte d'identité : vers une prise de rendez-vous plus rapide
Passeport et carte d'identité : vers une prise de rendez-vous plus rapide Passeport et carte d'identité : vers une prise de rendez-vous plus rapide (France 3)
Article rédigé par France 3 - D. Sébastien, T. Germain
France Télévisions
France 3
Faire renouveler son passeport est parfois un casse-tête. En France, trois mois sont nécessaires pour obtenir un rendez-vous en mairie. Afin de réduire ce délai, l’État a annoncé le déploiement de 500 nouvelles machines sur le territoire national.

C’est une machine qui est arrivée en 2022 et qui est depuis très sollicitée. C’est la troisième dont dispose la commune de Meyzieu (Rhône). Elle lui a permis de réduire les délais pour les prises de rendez-vous pour les cartes d’identité et les passeports. Trente jours environ pour décrocher un créneau, contre plus de 70 en moyenne en France. Certains font parfois des kilomètres pour venir ici. Ils ont souvent beaucoup cherché avant de trouver ce rendez-vous. "J’ai vraiment galéré à trouver. Du coup, j’avais même envisagé d’aller dans une ville dans le sud", indique une femme. 

Les raisons de ces engorgements 

À l’approche de l’été, la demande est en forte augmentation dans la plupart des communes équipées. Cependant, d’autres facteurs expliquent aussi l’engorgement. "La forte demande est due encore un petit peu au Covid. […] On est passé aux cartes d’identité biométriques et il y a un très fort engouement pour ce titre. Il y a le Brexit qui a provoqué la nécessité d’avoir un passeport pour voyager en Grande-Bretagne", explique Stéphanie Adamoli, agent instructeur à la mairie de Meyzieu. L’État doit déployer 500 nouvelles machines sur toute la France et une aide de 4 000 euros par équipement pourra être accordée aux communes qui élargiraient leurs créneaux de rendez-vous. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.