DIRECT. Explosion à la centrale nucléaire de Flamanville : l'incident est "fini", annonce le préfet

Cinq personnes ont été légèrement intoxiquées, selon la préfecture de la Manche.

La centrale nucléaire de Flamanville (Manche), photographiée le 30 août 2016.
La centrale nucléaire de Flamanville (Manche), photographiée le 30 août 2016. (MARC OLLIVIER / MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

"Un départ de feu entraînant une détonation" s'est produit vers 10 heures, jeudi 9 février, dans la salle des machines du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), dans une zone non nucléaire, annonce EDF dans un communiqué. "Le départ de feu a été immédiatement maîtrisé par les équipes de la centrale", ajoute l'électricien. L'incident est "fini", affirme à la mi-journée le préfet, cité par l'AFP.

"Il ne s'agit pas d'un accident nucléaire", explique la préfecture. "C'est un événement technique significatif", mais l'explosion s'est produite "hors zone nucléaire", a déclaré à l'AFP Olivier Marmion, directeur de cabinet du préfet, précisant que les secours étaient sur place.

"Un ventilateur a connu un dysfonctionnement matériel", explique le préfet de la Manche, Jacques Witkowski, sur franceinfo. "Ce n’est pas un incendie avec dégagement de flammes, mais qui a dégagé beaucoup de fumée parce que quand une gaine électrique brûle, ça dégage beaucoup de fumée", précise-t-il.

 Cinq personnes ont été légèrement intoxiquées. Selon la préfecture, l'explosion n'a fait aucun blessé grave.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FLAMANVILLE

18h30 : L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) demande à EDF de lui fournir "une analyse complète des causes et des conséquences" de l'incident à la centrale nucléaire de Flamanville (Manche).

15h17 : Qu'est-ce qui vous intéresse le plus, cet après-midi, sur notre site ?

La valeur du manoir de François Fillon, dans la Sarthe, dont le candidat assure qu'il est estimé à 750 000 euros.

Notre carte des restaurants étoilés au guide Michelin (je vous vois, les gourmands).

Notre article sur l'incident à la centrale nucléaire de Flamanville.

14h37 : L'inquiétude a été rapidement levée. Ce matin, un début d'incendie, qui a entraîné une détonation, s'est produit dans la salle des machines du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche). Nous récapitulons, dans cet article, tout ce que nous savons de cet accident.




(LA PHOTOTHEQUE EDF / SIPA)

12h53 : @Curieux : Vous faites en effet une petite erreur (mais ce n'est pas très grave). Un réacteur EPR de troisième génération est bien en construction, sur le territoire de la commune de Flamanville (Manche). Un chantier qui a déjà pris beaucoup de retard. Mais Flamanville accueille déjà une centrale nucléaire, dont les réacteurs ont été mis en service en 1985 et 1986.

12h50 : Je croyais que Flamanville n'était pas en service du fait des retards dans la construction. Dans ce cas il ne pourrait pas y avoir d'arrêt d'un réacteur qui n'est pas en service. Je me trompe ?

12h33 : @anonyme : Comme l'explique le préfet de la Manche, il y a d'abord eu un "dysfonctionnement" au niveau d'un ventilateur. Et l'arrêt d'un réacteur fait partie d'un "dispositif de précaution automatisé", qui s'enclenche en cas de problème sur le site nucléaire.

12h45 : L'information sur l'explosion à la centrale de FLAMANVILLE me laisse soucieux, qu'est-ce qui peut causer une explosion dans la salle des machines et pourquoi l'arrêt d'un réacteur ? Curieux

12h33 : "A 9h50, un début d'incendie s'est déclaré sur un réseau de gaines électriques dans la salle des machines, l'endroit où la production d'électricité se fait et qui n'est absolument pas en contact avec la partie nucléaire du réacteur. Un ventilateur a connu un dysfonctionnement matériel, qui a engendré une détonation, un début d'incendie et surtout un dégagement de fumée qui a incommodé cinq salariés, qui sont totalement indemnes"

Voici les explications du préfet de la Manche, interrogé par franceinfo, sur les circonstances de l'accident de Flamanville.

12h12 : "Le départ de feu a été immédiatement maîtrisé par les équipes de la centrale", rajoute EDF. Le réacteur numéro 1 a été déconnecté du réseau électrique.

12h12 : Voici ce que dit EDF à propos de l'explosion survenue dans la salle des machines du réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche). "Un départ de feu entraînant une détonation" s'est produit dans une zone non nucléaire.

12h07 : Explosion à la centrale nucléaire de Flamanville (Manche): l'incident est "fini", annonce le préfet de la Manche.

11h58 : "C'est un événement technique significatif, mais il ne s'agit pas d'un accident nucléaire."

En effet, l'explosion s'est produite "hors zone nucléaire", précise Olivier Marmion, directeur de cabinet du préfet de la Manche.

11h55 : @anonyme : "Cinq personnes ont été légèrement intoxiquées, mais ce ne sont pas des blessés", vient de préciser Olivier Marmion, directeur de cabinet du préfet. Les secours sont sur place.

11h49 : J'espère qu'il n'y pas de blessés graves

11h50 : L'incendie survenu à la centrale nucléaire de Flamanville est "en voie d'être totalement circonscrit", annonce la préfecture de la Manche. La production du réacteur 1 (pris en photo ci-dessous le 28 septembre 2015) dans la centrale (qui en compte deux) a en conséquence été arrêtée, ajoute-t-elle.



(AFP)

11h43 : Voici les informations que nous pouvons vous donner sur l'explosion survenue à la centrale nucléaire de Flamanville, dans la Manche. D'après Ouest-France, elle s'est produite dans la salle des machines de la centrale, hors zone nucléaire. Il y a cinq blessés légers selon les informations recueillies par franceinfo auprès des autorités.

11h27 : Une explosion est survenue à la centrale de Flamanville, sans qu'il y ait de "de risque nucléaire", annonce la préfecture de la Manche.