Notre-Dame-des-Landes : le courrier de Valls fait des vagues

Le Premier ministre a envoyé un courrier à une association locale favorable au projet, pour l'assurer que l'aéroport verrait bien le jour. Ce qui ne manque pas de susciter, comme toujours, de vives réactions...

(Lors d'une précédente manifestation contre Notre-Dame-des-Landes, à Nantes en février dernier © REUTERS/Stephane Mahe)

Notre-Dame-des-Landes, l'aéroport, ouvrira bien un jour. "Les travaux ne s'engageront qu'une fois les recours contre le projet jugés" , précise tout de même le Premier ministre. Manuel Valls a pris la plume pour rassurer l'association "Des ailes pour l'ouest", favorable au projet. France Info s'est procuré le courrier. "Le courrier qui achève de confirmer la réalisation du projet" , commente le président de l'association, Matthias Crouzet. 

Ce courrier confirme la réalisation du projet, pour Matthias Crouzet, le président de l'association Des ailes pour l'ouest
--'--
--'--
Il n'en fallait pas plus pour déterrer la hache de guerre - si tant est qu'elle ait été un jour enterrée. Invité de France Info ce matin, le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé a dénoncé "l'entêtement vain et inutile"  du gouvernement. Et de faire ses comptes : "Il y a déjà un aéroport à Nantes, à Rennes, à La Rochelle" .

Manuel Valls s'entête, critique Jean-Vincent Placé
--'--
--'--
"Immobilisme total" de l'Etat, dénonce aussi le régional de l'étape, le sénateur écologiste de Loire-Atlantique, Ronan Dantec. Et franchement pas la meilleure réponse à fournir dans le contexte actuel de violence, ajoute-t-il...

Ronan Dantec, sénateur écologiste de Loire-Atlantique, dénonce l'immobilisme de l'Etat
--'--
--'--
De l'huile sur le feu, ajoute de son côté Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale d'EELV.

 

Même avis très sévère dans l'opposition : François Fillon a ainsi estimé que le gouvernement avait laissé pourrir le dossier "pour des raisons évidentes de cohabitation avec les Verts" .