Marche républicaine à Paris dimanche : la sécurité à son maximum

Au lendemain des attaques terroristes qui ont fait 17 morts en France, de nombreuses manifestations sont actuellement en cours dans plusieurs villes à Nice, Pau ou encore Orléans. La marche républicaine organisée ce dimanche à Paris sera le point d'orgue de la mobilisation, avec la participation de plusieurs chefs d'Etat. Au cœur des préoccupations des autorités : la sécurité.

(Quelque 500 militaires de plus vont être déployés à Paris et dans la région parisienne dans le cadre du plan de protection antiterroriste Vigipirate © Maxppp)

Une manifestation d'une ampleur inédite en hommage aux victimes des attaques terroristes de ces derniers jours en France partira dimanche à 15 heures de la place de la République pour rallier Nation, à Paris.  "Toutes les mesures sont prises pour que cette manifestation puisse se dérouler dans le recueillement, le respect et la sécurité ", a assuré le ministre de l'Intérieur qui a annoncé samedi matin le maintien du plan Vigipirate à son niveau maximum en Ile-de-France.

Bernard Cazeneuve, Ministre de l'Intérieur, s'exprime depuis l'Elysée
--'--
--'--

Parmi les mesures prévues : près de 500 militaires devraient être déployés à Paris et en région parisienne dans le cadre de ce plan Vigipirate. Ils viendront renforcer les quelques 1.350 policiers déjà répartis à Paris et dans sa région. Sur l'ensemble du territoire, 1.900 militaires seront engagés, selon le porte-parole de l'état-major des Armées.

Une manifestation inédite

Après les nombreux rassemblements samedi déjà dans plusieurs villes de France,  la marche organisée dimanche à Paris devrait réunir plusieurs dizaine de milliers de personnes mais aussi de chefs d'Etat et hauts reponsables, ce qui risque de "compliquer la tâche des forces mobiles de sécurité " selon Stanislas Gaudon, responsable de l'ordre public à Paris.

"Quoiqu'il en soit, les forces de l'ordre vont être très importantes, du point de vue des forces d'intervention d'ordre public, mais aussi des forces mobiles de la circulation qui vont avoir comme mission de bloquer tous les accès à l'itinéraire de ce rassemblement. Il y aura aussi de la surveillance en plusieurs points et évidemment la surveillance des services de renseignements ", a-t-il indiqué.

Stanislas Gaudon, responsable de l'ordre public à Paris
--'--
--'--

"Venez nombreux" : l'appel du Premier Ministre à la marche républicaine

Un rassemblement pour le recueillement mais aussi pour "montrer la puissance et la dignité du peuple français, qui va crier son amour de la liberté et de la tolérance ", a dit Manuel Valls samedi à l'occasion de la présentation de ses Voeux à Evry, commune dont il a été le maire.

Dans une déclaration grave et solennelle, le Premier Ministre a appelé les Français à se déplacer en masse. "Il nous faut nous mobiliser demain, ce sera une mobilisation inouïe qui doit être forte ". "Venez nombreux ", a-t-il déclaré, en rassurant à nouveau sur le dispositif de sécurité. 

"Nous assurons cette sécurité. Le terrorisme veut nous diviser. Il souhaite que nous nous terrions chez nous. La plus belle réponse est celle que le peuple français donne depuis mercredi, par des mobilisations spontanées partout dans les villes. Demain, en présence de nombreux chefs d’État et de gouvernement, ce sera ce cri de liberté et c'est normal qu'il ait lieu à Paris, parce que la France a toujours eu un message particulier : celui des valeurs de 1789", a-t-il déclaré.

Manuel Valls, Premier Ministre : "Ce sera une mobilisation inouïe"
--'--
--'--

Vendredi, le président de la République François Hollande a confirmé qu'il participerait à la marche dimanche à Paris et a appelé "tous les Français à se lever ce dimanche, ensemble, pour porter ces valeurs de démocratie, de liberté, de pluralisme, auxquelles nous sommes tous attachés, et que l'Europe, d'une certaine façon, représente ", a-t-il déclaré. De nombreux dirigeants européens, ont déjà annoncé qu'ils seraient présents, eux aussi.