Les notes de 800 élèves ont été mal saisies

Une erreur humaine de saisie des notes s'est produite pour les copies du bac de français d'un centre d'examen

Une erreur humaine de saisie des notes s'est produite pour les copies du bac de français d'un centre d'examenUne erreur humaine de saisie des notes s'est produite pour les copies du bac de français d'un centre d'examen

L'erreur concerne 800 élèves de première qui avaient planché dans un centre d'examens francilien.

Ce sont des signalements de parents d'élèves et de chefs d'établissements parisiens, étonnés de notes anormalement basses par rapport aux bons résultats scolaires de l'année, qui ont alerté l'administration.

En effet parmi les établissements concernés figurent de très grands lycées français tels que Henri IV, Louis-le-Grand, Stanislas ou Claude Monnet. Cependant, l'erreur est à la marge puisqu'elle "ne concerne qu'un seul des 600 centres d'examen", où ont planché "environ 800 élèves sur les 100.000 qui passaient le bac français" en Ile-de-France cette année. souligne le directeur de la Maison des examens d'Ile-de-France, Stéphane Kesler

"Nous avons mené une procédure de contrôle pour savoir si c'était un jury ou un correcteur qui auraient été trop sévères, si des élèves n'avaient pas fait de hors-sujet justifiant leur mauvaise note ou s'il n'y avait pas eu d'erreur matérielle", explique Stéphane Kesler.

Les investigations ont finalement montré jeudi soir que "les notes rentrées par une personne et non une machine ont été attribuées aux mauvais candidats, sans doute en raison d'un décalage dans la saisie", selon le responsable.

"C'est regrettable mais cela va être rectifié. Les équipes sont sur le pont, (vendredi) toutes les notes seront ressaisies, on va rééditer de nouveaux relevés de notes et on les enverra aux intéressés", a assuré Stéphane Kesler.

"Nous sommes désolés pour les bonnes ou les mauvaises surprises que cette anomalie, qui reste exceptionnelle, a générées", a-t-il conclu.