Cet article date de plus de huit ans.

Trafic d'armes : un syndicaliste de la SNCM écroué

Le secrétaire général adjoint de la CFTC à la SNCM a été mis en examen et écroué. Il est soupçonné de trafic d'armes et de stupéfiants entre Marseille et la Corse.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

Un responsable syndical soupçonné de trafic d'armes et
de stupéfiants. Ce mardi, on apprend que le secrétaire général adjoint de la
CFTC à la SNCM, Camille Abboche, a été mis en examen et écroué. Il serait l'un des pivots du trafic entre Marseille et la Corse. Une mise
en examen pour "association de malfaiteurs en lien avec un trafic d'armes et
trafic de stupéfiant
", a précisé l'avocat du syndicaliste. L'enquête avait
débuté à l'automne 2011.

Camille Abboche a passé 96h en garde à vue et n'a pas souhaité s'exprimer
sur cette affaire devant le juge. En tout, 18 personnes ont été interpellées
dans cette enquête. Le principal mis en cause, âgé de 35 ans, avait été
interpellé jeudi près de l'Ile-Rousse en Haute-Corse, en pleine transaction portant sur des armes et des stupéfiants avec un marin de 49 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.