Cet article date de plus de six ans.

Retrouvailles de Maude Versini avec ses enfants au Mexique

Après trois ans de bataille juridique sans avoir pu voir ses enfants, retenus au Mexique par leur père, Maude Versini va enfin pouvoir les retrouver pour une journée ce samedi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maude Versini va pouvoir revoir ses enfants après trois ans de séparation forcée © MaxPPP)

Maude Versini a passé presque trois ans sans voir ses enfants, retenus par leur père, un homme politique mexicain puissant, depuis les vacances de Noël 2011. La fin d'un calvaire pour cette mère de famille qui va pouvoir retrouver, le temps d'une journée ce samedi, ses deux jumeaux  de 10 ans et son petit garçon de neuf ans dans un centre social à Toluca, hors de la présence de leur père, comme le lui a autorisé la justice mexicaine.

Maude Versini avait épousé Arturo Montiel, alors gouverneur de l'Etat de Mexico, en 2002. Elle avait divorcé cinq ans plus tard et obtenu la garde des enfants. Mais à la fin de l'année 2011, son ex-mari l' avait accusé de maltraitance et avait obtenu la garde. Depuis, les enfants vivent chez leur père tandis que leur mère  tente de les revoir, en vain jusqu'ici.

 

Au printemps 2014, Maude Versini en avait appelé au président de la République pour qu'il intervienne dans ce dossier. Elle avait obtenu le soutien de Valérie Trierweiler.  En novembre dernier, elle avait exigé l'arrestation de son ex époux, sous le coup d'un mandat d'arrêt international lancé par la France pour non présentation des enfants, puis avait fait appel à la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH) pour intercéder en sa faveur. C'est finalement une décision de la justice mexicaine qui lui a permis de voir ses enfants avant les fêtes de Noël.

 

Maude Versini, accompagnée de sa fille, entre dans le centre social pour voir ses enfants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.