Cet article date de plus de cinq ans.

Procès de la filière djihadiste de Strasbourg : des peines de 8 à 10 ans requises

Le procureur de la République a requis des peines de prison allant de 8 à 10 ans pour les sept prévenus de la filière djihadiste de Strasbourg. Il a demandé de déclarer les sept prévenus "coupables" d'association de malfaiteurs en lien avec entreprise terroriste.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Des policiers en civil photographiés à Strasbourg là où avaient été interpellées les jeunes hommes © MaxPPP)

Sept prévenus âgés de 24 à 27 ans comparaissent depuis lundi dernier devant le tribunal correctionnel de Paris, soupçonnés d'appartenir à la filière djihadiste "de Strasbourg ". Tous sont passés par la Syrie. L'un d'entre eux est le frère d'un des kamikazes du Bataclan, qui était lui aussi passé par cette "filière de Strasbourg ", considérée comme l'une des plus importantes de France.

Le parquet de Paris a requis lundi dix ans de prison, soit la peine maximale encourue, à l'encontre du frère aîné d'un des kamikazes du Bataclan, jugé à Paris pour avoir reçu un entraînement militaire en Syrie. La même peine de dix ans de prison a été requise à l'encontre de trois autres prévenus.

Pour les trois derniers, la peine requise est de huit ans, assortis d'une peine de sûreté des deux tiers. Le procureur a tenu compte de la durée de séjour de chacun des prévenus .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.