Patrice Alègre : le tueur en série s'apprête à déposer une demande de libération conditionnelle

Il avait été condamné à la réclusion à perpétuité pour cinq meurtres précédés de viols.

Patrice Alègre, le 25 septembre 2003.
Patrice Alègre, le 25 septembre 2003. (MAXPPP)

Le tueur en série toulousain, Patrice Alègre, s'apprête à déposer une demande de libération conditionnelle, selon France Bleu Occitanie, confirmant une information du Figaro.

Patrice Alègre avait été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en février 2002, reconnu coupable de cinq meurtres précédés de viols. La période de sûreté de 22 ans qui accompagnait la peine arrive à échéance le 6 septembre puisqu’il avait été arrêté le 5 septembre 1997.

Sa période de sûreté arrive à son terme et il est en couple avec une psychologue

Cette demande de libération conditionnelle sera examinée par des experts psychiatres et la décision revient au tribunal d'application des peines.

Selon son avocat Pierre Alfort, le tueur en série est en couple avec une psychologue canadienne, "un soutien, qui va l'aider à préparer sa sortie, qui va l'héberger, l'aider à avoir un emploi". "C'est quelqu'un susceptible de le stabiliser", a-t-il affirmé à France Bleu Occitanie.

Patrice Alègre est incarcéré à la centrale de Moulins, dans l'Allier.