Cet article date de plus de neuf ans.

Mineurs en prison : le contrôleur général dénonce les violences

Le quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier, est le théâtre de "violences graves" qui mettent "en péril de manière très sérieuse l'intégrité corporelle" des jeunes détenus. Jean-Marie Delarue, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, tire la sonnette d'alarme. Et pour la 4e fois, il fait paraître ce mercredi  des recommandations au Journal Officiel. A l'origine de cette procédure, une visite de deux contrôleurs sur place du 17 au 20 février 2014. 
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

Quand les contrôleurs débarquent
à Villeneuve-lès-Maguelone à la mi-février,  le quartier des mineurs héberge vingt
adolescents dont  six  sont incarcérés pour la première fois. Et tous
sont dans des cellules individuelles. L'essentiel des violences constaté a lieu dans la cour de promenade.
"Hormis un point d'eau" précise le rapport, elle ne
dispose  d'aucun équipement, ni sanitaire
ni sportif. En un an,  24 cas de violence
grave ont été recensés,  un nombre en deçà
de la réalité  selon les contrôleurs.

Des coups comme "rite de passage"

Un enfant
leur raconte par exemple avoir "cassé le nez et salement amoché" un
autre. Il est question de coups de poing et coups de pied au visage comme  "rite de passage"  à l'entrée en prison. Et la plupart de
ces  agressions  échappent aux surveillants à cause des angles
morts dans la cour qui est par ailleurs un lieu de trafics, "les enfants allant rechercher dans les zones neutres bordant la
cour des projections d'objets destinées aux majeurs incarcérés".

Une "sorte de résignation" aux violences

Autre grief, les procédures
disciplinaires,  trop  lentes, "les délais de convocation devant
la commission de discipline peuvent atteindre plusieurs mois". Les contrôleurs  disent 
enfin avoir eu du mal  à obtenir
leurs informations  comme si  on avait voulu minimiser l'ampleur  des violences. Ils critiquent aussi l'absence  de réactions de certains responsables, et  "une sorte de résignation aux
formes d'agression constatées, tirée du motif que ces enfants sont de toute
évidence portés à la violence et que rien d'utile ne peut être opposé à ce qui
apparaît comme

Tout cela met donc
"en péril de manière très sérieuse l'intégrité corporelle des
mineurs incarcérés dans l'établissement".

[Le rapport sur Villeneuve-lès-Maguelone au JO](https://www.youscribe.com/catalogue/tous/le-rapport-sur-villeneuve-les-maguelone-au-jo-2435728 "Le rapport sur Villeneuve-lès-Maguelone au JO") publié par [France_Info.fr](https://www.youscribe.com/france_info.fr/)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.