Cet article date de plus de huit ans.

Meryl Fiber tire le rideau : 343 employés sur le carreau

Le tribunal de commerce d'Arras a prononcé mercredi la liquidation avec cessation d'activité immédiate du fabriquant de textile.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Manifestation de salariés de Meryl Fiber le 25 mai 2012, à Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais).  (PASCAL BONNIERE / LA VOIX DU NORD / MAXPPP)

La justice a tranché : Meryl Fiber ne rouvrira pas ses portes. Le tribunal de commerce d'Arras a prononcé mercredi 30 mai la liquidation avec cessation d'activité immédiate du fabriquant de textile situé à Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais) et qui employait 343 salariés.

Aucun repreneur n'avait été trouvé pour l'entreprise. Elle avait été placée en liquidation judiciaire en janvier avec poursuite de l'activité pendant trois mois. L'entreprise suisse Nexis Fiber, un temps évoquée comme possible repreneur, a finalement abandonné son projet. Elle estimait que le dossier restait "très difficile économiquement" et aucun autre repreneur ne s'était manifesté, selon Gilbert Oboeuf, délégué syndical CFTC.

Anciennement Rhodia, l'entreprise, placée en redressement judiciaire en 2007, avait été reprise en 2008 par deux cadres sortis de ses rangs. Mais la société a essuyé des pertes importantes en 2011 et a vu son chiffre d'affaires dégringoler de 85 à 70 millions d'euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.