Les pompiers sont de plus en plus victimes d'agressions

Une étude rendue publique mercredi 19 décembre montre une hausse de 23% d'agressions envers les pompiers en 2017. 

FRANCE 2

Depuis plusieurs années, les pompiers subissent des dégradations de matériels, des insultes et même des agressions physiques. Huges Tétaert, sergent-chef à Roubaix (Nord) vient au travail avec appréhension. Il s'est même fait menacer par une victime avec un extincteur. Comme lui, les sapeurs-pompiers de Roubaix se plaignent de violences au quotidien. "Se faire humilier comme cela ce n'est pas forcément évident", confie Saoud Hamza.

Des agressions peu portées devant la justice

Ces cas sont loin d'être isolés. On compte 899 agressions verbales ou physiques en 2008 et 2 813 en 2017. Une hausse de 213% en neuf ans. La région de Lyon (Rhône) est l'une des plus touchées par ces violences. Pendant la Fête des Lumières, un sapeur-pompier a été menacé avec un couteau rapporte l'adjuvant Franck Chenal du syndicat Sud SDIS du Rhône. Les agressions sont de plus en plus nombreuses, mais assez peu portées devant la justice. En 2017, 62% des pompiers ont déposé une plainte contre 59% l'année précédente. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron serrant la main d\'un pompier, après la mobilisation des \"gilets jaunes\", à Paris, le 2 décembre 2018.
Emmanuel Macron serrant la main d'un pompier, après la mobilisation des "gilets jaunes", à Paris, le 2 décembre 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)