Justice : de nombreux soutiens pour l'homme qui a abattu un cambrioleur

Lors d'un cambriolage, un homme a abattu l'un des malfaiteurs qui les avait agressés, lui et sa femme handicapée. S'il invoque la légitime défense, il a été mis en garde à vue vendredi 6 octobre. De nombreuses voix s'élèvent pour le soutenir.

FRANCE 2

Sur la grille d'entrée de la propriété à Servian (Hérault), un mot pour avertir le public : aucune visite ne sera assurée ce weekend. Il est signé des propriétaires, Daniel et Françoise. Daniel Malgouyres est en effet en garde à vue depuis vendredi 6 octobre, pour le meurtre d'un cambrioleur.

Légitime défense invoquée

Il est 20 heures quand deux hommes cagoulés s'introduisent chez lui. Ils cherchent un coffre-fort. Le couple est frappé, les voleurs les menacent avec une arme de poing. Daniel Malgouyres arrive à s'emparer de son fusil et tire sur l'un des assaillants qui meurt sur le coup. Pris de panique, il dit avoir agi ainsi pour protéger sa femme handicapée depuis un accident l'an dernier. "Il faut ouvrir l'information, saisir un juge d'instruction qui a l'obligation d'instruire à charge et à décharge et qui pourra vérifier si les conditions de la légitime défense sont réunies", explique Yvon Calvet, procureur de la République de Béziers (Hérault). Daniel Malgouyres est bien connu dans les environs en tant que propriétaire du luxuriant Jardin de Saint-Adrien, domaine de quatre hectares ouvert aux touristes. Tout son village a pris fait et cause pour lui.

Le JT
Les autres sujets du JT
cambriolage
cambriolage (France 3)