Fusillade à Forest : le suspect présumé tué identifié, deux autres recherchés

Le parquet fédéral belge a aussi précisé ce mercredi que deux suspects étaient en fuite après la fusillade de mardi. Deux autres personnes ont été interpellées mais on ignore si elles sont impliquées.

(Le Parquet fédéral de Bruxelles sous bonne garde au lendemain de la fusillade de Forest @ MaxPPP)

"Un drapeau de Daech a été retrouvé dans l'appartement" de Forest perquisitionné mardi, a annoncé ce mercredi à Bruxelles, le parquet antiterroriste fédéral. Il a précisé qu'un livre de propagande avait aussi été découvert aux côtés de l'homme abattu par la police lors de l'opération.

Le suspect abattu identifié

Deux personnes soupçonnées d'être impliquées dans la fusillade de Forest, au sud-ouest de Bruxelles, sont "toujours en fuite et activement recherchées" selon le parquet fédéral belge. La personne abattue a précisé le parquet a été identifiée : il s'agit de Mohamed Bel Kaïd, né le 9 juillet 1980 et de nationalité algérienne. Selon les premiers éléments de l'enquête, "il était en séjour illégal en Belgique, il n'était pas connu des autorités judiciaires et de police, "à l'exception d'une histoire de vol simple en 2014".

"A côté du corps se trouvait une Kalachnikov, un livre sur le salafisme. un drapeau de l'Etat islamique a aussi été retrouvé dans l'appartement" : Thierry Werts, substitut du procureur
--'--
--'--

Des résultats d'audition attendus

Par ailleurs, deux personnes ont été interpellées, mais le parquet ignore si elles sont liées à la fusillade de Forest. L'une d'entre elle "a été admise à l'hôpital pour une jambe cassée" . La seconde personne, arrêtée lors d'une perquisition, "a été emmenée par la police pour un interrogatoire" a précisé Thierry Werts, substitut du procureur.

Thierry Werts, substitut du procureur, à Bruxelles précise les conditions d'interpellation de deux personnes
--'--
--'--

Ce mardi, des policiers qui allaient procéder à une perquisition dans une habitation de Forest au sud-ouest de Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris ont été accueillis par des tirs nourris. Quatre policiers, dont une fonctionnaire française, ont été légèrement blessés dans la fusillade. 

A LIRE AUSSI ►►►Verbatim de la conférence de presse du parquet fédéral de Bruxelles