Cet article date de plus de huit ans.

Condamné à six mois ferme pour avoir laissé un ami ivre prendre le volant

L'homme a été reconnu coupable d'"homicide par imprudence" car son ami avait provoqué un accident fatal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Distribution gratuite d'éthylotests, le 24 décembre 2004 à Caen (Calvados), dans le cadre d'une campagne de prévention contre l'alcool au volant. (MYCHELE DANIAU / AFP)

Il s'est rendu complice d'un accident mortel. Le tribunal correctionnel de Montpellier a condamné, mardi 4 mars, à un an de prison, dont six mois ferme, un homme qui avait laissé conduire un ami ivre, auteur ensuite d'une collision mortelle. 

Dans la nuit du 22 décembre 2012, ce dernier avait fauché et tué une étudiante en pharmacie de 18 ans. Il avait pris la fuite avant d'être interpellé quelques heures plus tard. Lors de cette soirée arrosée, le prévenu, un Montpelliérain de 34 ans, voyant que son ami n'était pas en état de conduire, avait pris le volant pour rentrer chez lui alors qu'il n'avait pas le permis, puis avait rendu les clés à son compère. Le 2 janvier, l'auteur de l'accident avait été condamné à six ans de prison pour "homicide involontaire" aggravé notamment par l'alcool, la vitesse, la conduite sans permis et sous l'emprise de stupéfiants.

Mardi, c'est le compagnon de beuverie qui a été condamné pour "homicide par imprudence", une première. La présidente du tribunal a souligné que l'on "ne pouvait plus rester indifférent" comme lui face à l'ivresse. "La justice est allée dans le sens de notre demande", a déclaré, soulagée, la famille de la victime, interrogée par France 3 Languedoc-Roussillon

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Justice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.