Cet article date de plus d'un an.

Antilles : le combat judiciaire dans l’affaire du chlordécone se poursuit

Publié
Antilles : le combat judiciaire dans l’affaire du chlordécone se poursuit -
Antilles : le combat judiciaire dans l’affaire du chlordécone se poursuit Antilles : le combat judiciaire dans l’affaire du chlordécone se poursuit - (France 3)
Article rédigé par France 3 - A. Chopin, Martinique la 1ère, P. Gueny
France Télévisions
France 3
Le non-lieu prononcé dans l’affaire du chlordécone aux Antilles continue de susciter de nombreuses réactions. Après 17 années de bataille judiciaire, les Antillais veulent rester mobilisés.

C’est un non-lieu vécu comme un déni de justice. À Fort-de-France (Martinique), la population refuse d’enterrer le dossier. "J’aimerais que ça cesse (..) que nous nous levions un jour et que nous fassions tous un, (...) pour nos gouvernements, enfin, comprennent qu’on en a marre de se laisser faire", peste un Martiniquais. 16 ans de procédure sur le chlordécone, un insecticide utilisé massivement dans les champs de bananiers aux Antilles jusqu’au début des années 90. Il est soupçonné d’avoir provoqué de nombreux cancers.

"Nous ne lâcherons pas"

Le scandale sanitaire est reconnu par les juges, mais pas la responsabilité de l’état. Les élus sont prêts à utiliser tous les leviers judiciaires et politiques possible pour poursuivre le combat. "Nous ne lâcherons pas sur le plan judiciaire. Et si devant la cour de cassation il n’y a pas de résultat obtenu, nous irons devant la cour européenne", affirme Serge Letchimy, président du Conseil exécutif de Martinique. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.