Le patron de la Sécurité civile suspendu "à titre conservatoire"

Avant de prendre la direction de la sécurité civile, Alain Thirion avait été préfet de Haute-Corse de 2015 à 2017.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le patron de la sécurité civile, Alain Thirion, lors de la signature du protocole de sécurité pour la cérémonie d'ouverture des JO 2024 à Paris, le 23 mai 2023. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Le patron de la sécurité civile, Alain Thirion, a été suspendu lundi "à titre conservatoire" de ses fonctions, a appris l'AFP auprès du ministère de l'Intérieur, mercredi 5 juillet. "Il a été porté à la connaissance du ministre des faits susceptibles de mettre en cause l'actuel DGSCGC (directeur général de la sécurité civile)", a commenté le ministère. "Une mission d'inspection a été diligentée et rendra ses conclusions dans un mois", a ajouté la place Beauvau.

Selon le quotidien Corse-Matin et une source proche du dossier à l'AFP, le haut fonctionnaire serait visé par des soupçons d'agression sexuelle.

Avant de prendre la direction de la sécurité civile, Alain Thirion avait été préfet de Haute-Corse de 2015 à 2017. Il avait été mis en cause fin 2019 par la sous-préfète de Calvi, Anne Ballereau, qui avait déposé plainte pour harcèlement moral et harcèlement sexuel. Cette plainte avait été classée sans suite par le parquet de Bastia en 2021 pour infraction insuffisamment caractérisée. En janvier 2022, Anne Ballereau avait déposé une nouvelle plainte avec constitution de partie civile, entraînant l'ouverture d'une information judiciaire pour "harcèlement".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.