Guyane : un mouvement social paralyse la région

Les routes sont barrées, le lancement de la fusée Ariane est annulé... Retour sur les raisons de la colère qui ont poussé à ce mouvement social.

Depuis lundi la situation est tendue en Guyane où 22% de la population est au chômage. Les revendications portent sur l'accès aux soins et sur me coût de la vie, ce à quoi il faut ajouter une forte inquiétude face à la délinquance. "Il faut que toute la population se manifeste, on se bat pour toute la Guyane", a déclaré l'une des manifestantes. Les grévistes incitent même les commerçants à fermer leur magasin.

La peur d'une pénurie d'essence

Actuellement, une pénurie d'essence est redoutée et les files d'attente à l'entrée des stations-service s'allongent. Après plusieurs reports, le lancement de la fusée Ariane a été annulé jusqu'à un retour à la normale de la situation. "Nous savons que le plus important ici c'est Ariane 5, donc nous allons intensifier les barrages, les multiplier, de façon à bloquer la Guyane totalement pour avoir gain de cause", a précisé un gréviste. Jeudi soir, un avion Air France a dû faire demi-tour au milieu de l'Atlantique et revenir atterrir à Orly.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation en Guyane française, le 24 mars 2017.
Une manifestation en Guyane française, le 24 mars 2017. (GUYANE 1ERE)