Centenaire du 11-Novembre : un hommage mondial à Paris

72 chefs d'État et de gouvernement ont commémoré dimanche 11 novembre le centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale à Paris. Emmanuel Macron a rappelé les dangers du nationalisme, appelant à construire un monde meilleur.

France 3

Une chaîne humaine entre générations pour raviver la flamme du Soldat inconnu : c'est l'une des images qui fera date. Sous l'Arc de Triomphe dimanche 11 novembre, Emmanuel Macron est entouré de 72 chefs d'État et de gouvernement, dont Donald Trump, Angela Merkel ou encore Vladimir Poutine. Une démonstration d'unité en mémoire des 18 millions de victimes de la Première Guerre mondiale. Le président français prend la parole et lance un plaidoyer pour la paix. Dans un autre symbole d'unité, l'Orchestre des jeunes de l'Union européenne conclut la cérémonie avec le boléro de Maurice Ravel, ambulancier près de Verdun (Meuse) en 1916.

Trump et Poutine zappent la marche

Plus tôt dans la matinée, à bord de huit bus, les chefs d'État et de gouvernement remontent ensemble les Champs-Élysées. Ils ont marché sous la pluie vers l'Arc de Triomphe, salués par la Patrouille de France. Quelques instants plus tard, les dirigeants sont rejoints par Donald Trump, arrivé seul à bord de l'une de ses voitures blindées, puis par le président russe, Vladimir Poutine.

Devant la tombe du Soldat inconnu résonnent les notes de Jean-Sébastien Bach, tout comme les mots des soldats de la Grande Guerre, écrits il y a exactement 100 ans, le jour de l'Armistice, et lus par des lycéens dans toutes les langues. Des témoignages multiples pour célébrer la mémoire des 10 millions de soldats tombés pendant cette guerre. La chanteuse béninoise Angélique Kidjo a rendu hommage en musique aux troupes coloniales engagées dans le conflit. Dimanche matin, à Paris, le monde entier rassemblé à célébrer la paix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le couple Macron entouré d\'Angela Merkel et Justin Trudeau, sur les Champs-Elysées, le 11 novembre 2018.
Le couple Macron entouré d'Angela Merkel et Justin Trudeau, sur les Champs-Elysées, le 11 novembre 2018. (KAY NIETFELD / AFP)