VIDEO. Aisne : à La Capelle, on a vu passer la délégation allemande partie signer l'armistice du 11 novembre 1918

Les commémorations du 11-Novembre commencent le week-end prochain. Pour que cet armistice soit signé, il a d'abord fallu que des représentants du gouvernement allemand franchissent les lignes.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Moment historique, sur cette route de l'Aisne. C'est la fin de la soirée, le 7 novembre 1918, un groupe de voitures venant des lignes allemandes se présente dans la brume, et traverse lentement le front, face aux combattants français. Pour les anciens poilus, il s'agit d'un moment inoubliable. La délégation allemande vient de Berlin (Allemagne), avec les pleins pouvoirs de son gouvernement. Ces plénipotentiaires sont reçus dans la petite ville de La Capelle (Aisne). 

"L'aurore de la paix"

Cent ans ont passé, mais le souvenir se perpétue grâce aux gens du pays qui transmettent la mémoire de cette route historique. Sur place, une exposition cultive la mémoire de l'événement. "C'est le premier acte de la fin de la guerre, c'est ce que les combattants appelleront eux-mêmes l'aurore de la paix", explique l'historien Franck Viltart, en charge du centenaire de l'Armistice. 

A La Capelle, les Allemands changent de voiture et leur périple se poursuit vers le sud, direction la gare de Tergnier (Aisne) où un train spécial les attend. Ils ne savaient d'ailleurs pas où on les emmenait. Seul le personnel de conduite du train savent où ils doivent être conduits. Loin de la presse et des curieux, le périple se termine à Compiègne (Oise), dans la clairière de Rethondes, où les attend le train du général Foch. L'armée allemande est battue et le général Foch va se montrer intraitable. La délégation allemande n'a plus aucune marge de manœuvre.

Le JT
Les autres sujets du JT
La foule des parisiens manifeste sa joie sur les Grands Boulevards à Paris, le 11 Novembre 1918, à l\'annonce de la signature de l\'armistice entre l\'Allemagne et les Alliés. 
La foule des parisiens manifeste sa joie sur les Grands Boulevards à Paris, le 11 Novembre 1918, à l'annonce de la signature de l'armistice entre l'Allemagne et les Alliés.  (STR / AFP)