Affaire Jubillar : les fouilles pour retrouver le corps de Delphine ont repris

Publié Mis à jour
Affaire Jubillar : les fouilles pour retrouver le corps de Delphine ont repris
France 2
Article rédigé par
J. Vitaline, M. Lassaga, V. Gouriou, M. Brisse, M.-L. Robert, C. Ricco - France 2
France Télévisions

Plus d’un an après la disparition de Delphine Jubillar, l’armée a été appelée en renfort pour effectuer de nouvelles fouilles autour d’une ferme. C’est le lieu qu’aurait évoqué Cédric Jubillar à l’un de ses co-détenus.   

Depuis lundi 17 janvier, à Cagnac-les-Mines (Tarn), les gendarmes bloquent une petite route qui mène à une ferme où les enquêteurs s’activent. Les fouilles pour retrouver le corps de Delphine Jubillar ont repris. Assistés de militaires spécialisés dans ce type de recherches, les gendarmes inspectent notamment les alentours d’un bâtiment agricole calciné, à moins de deux kilomètres du domicile familial. À sa nouvelle compagne, ainsi qu’à un de ses voisins de cellule, Cédric Jubillar, incarcéré dans une prison toulousaine depuis sept mois, aurait confié avoir enterré son épouse derrière la bâtisse.      

Des fouilles de plusieurs jours ou semaines  

Mais cette ferme a déjà été fouillée sans résultat, alors même du côté de la famille de l’infirmière, on reste très prudent. "Les enquêteurs sont obligés de faire cette recherche. Ma position, c’est que Cédric Jubillar est avant tout un manipulateur", déclare Philippe Pressecq, avocat de la cousine de Delphine Jubillar. Devant le juge, Cédric Jubillar a toujours nié son implication dans la disparition de son épouse. L’homme doit à nouveau être entendu le 11 février. Ses avocats doutent qu’il ait réellement avoué le crime à un autre détenu. Les fouilles pourraient durer plusieurs jours, voire plusieurs semaines, car selon les gendarmes, le terrain est particulièrement escarpé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.